érotique

Lieu de cul(te) – Miss Kat

Présentation de l’éditeur :

Après l’écriture d’un article sur le thème des sociétés secrètes, Sandra prend des vacances dans un petit village. En passant la porte de l’église, elle découvre ce qu’elle aurait aimé dénicher plus tôt.

« Curieuse au point d’en avoir fait sa profession, Sandra s’abstint pourtant de tout mouvement : son instinct de journaliste lui disait qu’elle ferait mieux, pour son premier jour, d’observer plutôt que de participer. Elle ne fut pas déçue. »

Quelle est cette organisation qui donne un sens très particulier au dogme chrétien « aime ton prochain comme toi-même » ? La journaliste donne de sa personne pour le comprendre.

Mon avis :

Lieu de culteUne nouvelle écrite sur un ton particulier, décalé, avec une pointe d’ironie à chaque ligne. Nous plongeons dans la curieuse ambiance d’un village pas vraiment catholique, bien qu’aucun paroissien ne voudrait manquer une messe. Il s’y passe des faits surprenants, et le curé a des manières assez curieuses, tout à l’opposé de ce qui se pratique depuis deux mille ans. C’est avec délectation que j’ai lu cette nouvelle adroitement menée et bien construite, qui nous fait vivre des moments cocasses autant que torrides. L’écriture est justement dosée et la sensualité à la fois délicate mais nullement pudibonde. L’auteure manie la drôlerie et la bizarrerie avec talent. C’est un texte comme on aimerait en lire plus souvent.

Extrait :

« Avec un naturel confondant, de la plus âgée à la plus jeune, les femmes se dévêtirent entièrement. Le rituel semblait bien rôdé : elles portaient toutes des vêtements amples, faciles à retirer. En quelques secondes, les robes, chemisiers et pantalons tombèrent sur le sol.

« Elles ne portent pas de culotte », remarqua Sandra que ce détail captiva presque autant que le fait de voir dix femmes nues dans une église.

Il y en avait pour tous les goûts : quatre brunes à la peau gorgées de soleil, une métisse à la toison de jais, trois blondes, dont une seule naturelle et même deux rousses, des sœurs probablement.

Les jeunes femmes nues vinrent se mettre en ligne devant le prêtre. Elles n’avaient pas toutes un physique parfait, loin de là, mais paraissaient à l’aise au milieu de cette bâtisse pourtant peu chauffée. Sandra s’attendait presque à ce qu’elles saluent la foule, comme lors de l’élection de Miss France. »

Lien vers la page de l’éditeur:   Lieu de culte

Lieu de cul(te) de Miss Kat aux éditions Dominique Leroy. Illustration de Virgilles

Date de parution : 20/08/2015  
Article publié par Noann le 25 août 2015 dans la catégorie érotique, Grand vin

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne