érotique

Fréquence frénésie – Jon Blackfox

Voici une nouvelle érotique intense, où la narratrice, une jeune femme que l’on suppose belle – elle est peu décrite en vérité – découvre que son petit ami passe son temps sur des sites pornos, suite à une réparation de son ordi… Cette révélation est un choc pour elle, mais pas dans le sens que l’on pourrait croire, car elle n’est pas effarée mais plutôt excitée par cette découverte… Elle plonge elle-même dans la perversion pornographique, et finalement tout se passe contrairement à la bienséance d’usage, les rôles étant quelque peu inversés… Le libidineux n’est pas l’homme, conformément aux clichés, que l’auteur démonte avec brio.

L’auteur ne fait pas vraiment dans la dentelle, et bien que la psychologie soit prise en compte, le but est ici clairement d’exciter le lecteur en lui montrant sans ménagement les délires de cette jeune femme, et en exploitant ses fantasmes les plus incongrus. Ainsi, elle poussera deux garçons tout juste rencontrés à se toucher, et même plus, sans que cela provoque la moindre gène chez eux, et encore moins chez elle. Le rythme est haletant et mordant, l’histoire légère et teintée d’humour… Fréquence frénésieIl manque peut-être un peu de détails sur le personnage principal et les lieux, pour que le lecteur puisse se les représenter et entrer complètement dans l’histoire. Un texte d’une trentaine de pages qui se lit facilement et où l’on passe avec joie d’une page à l’autre, pour peu que l’on ne soit pas trop pudibond…

« Le dépanneur était aussi surpris que moi quand il me rendit la machine. Il me demanda honteusement si j’étais la seule à utiliser l’ordinateur. Quand je lui répondis qu’il appartenait à mon petit copain, le garçon bafouilla un truc inaudible et renoua avec un flot de paroles qui lui semblait habituel, débarrassé de ses hésitations, pour me détailler comment il avait remis le portable sur pied.

Il y avait là un non-dit. J’insistai pour savoir à quoi les virus étaient dus. Le vendeur retrouva sa gêne initiale quand il se perdit en conjectures, il était question de sites bizarres, de sites où l’on chope des virus. »

Fréquence frénésie de Jon Blackfox – Collection Paulette

Date de parution : 18/06/2015  
Article publié par Noann le 2 juillet 2016 dans la catégorie érotique

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne