Cru bourgeois

Tout pour le mieux – Catherine Siguret

Marylin et Albert vivent dans le même immeuble, juste séparés par deux étages et … 28 ans. La première vit dans une thébaïde de névroses et de peurs jusqu’à la peur de l’amour, le second vient de se poser chez sa mère Irène, une mère abusive et tyrannique … D’ailleurs c’est elle qui va s’arranger pour que Marylin et Albert tombent amoureux.

Et son plan fonctionne si bien qu’elle va se sentir dépassée par le cours des choses … Le couple va se former et les deux tourtereaux vont tomber éperdument amoureux.tout pour le mieux

La plume est teintée d’humour, noir parfois, mais il émane surtout de ce récit une infinie douceur, beaucoup de poésie. Le rythme du roman est soutenu du début à la fin avec une énergie inépuisable.

Voici un livre plaisant qui réunit toutes les ficelles de la comédie sentimentale, certes, mais aussi un livre qui n’appelle pas de longs atermoiements. La thématique est simple, croisée mille fois. Cependant, les personnages sont attachants, ce qui rend le récit passionnant.

Tout pour le mieux – Catherine Siguret, éditions Robert Laffont

Article publié par Celeste le 26 décembre 2010 dans la catégorie Cru bourgeois

Consulter tous les articles sur Catherine Siguret (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne