vin de table

Amusez-vous – Annie Lemoine

A bientôt 40 ans, Claire est en train de divorcer et partage la garde de ses deux enfants avec son ex-mari. Écrivain, elle est en panne d’inspiration … et d’ordinateur, et son compte bancaire frôle le rouge. Elle doit user de ruse pour faire patienter son éditeur qui attend son prochain livre, consacré au surréalisme.

Au bout du rouleau, Claire décide de partir seule pour un week-end dans une petite station balnéaire. Une sorte de retraite, une thébaïde pour remettre de l’ordre dans sa vie et ses idées …

amusez-vous

Là-bas, son imagination qu’elle croyait éteinte, se remet à bondir. Et cet état d’euphorie littéraire la fait s’embarquer dans une histoire qui ne tarde pas à la dépasser …

L’auteur dresse ici le délicat et touchant portrait d’une femme à la croisée des chemins. En toile de fond de cette balade, des hôtels où tout peut arriver …

Hélas pas grand-chose ne se passe … On tourne les pages en espérant que cette écrivaine en perdition connaisse des situations tantôt cocasses, tantôt dramatiques, seulement voilà … rien de tout cela ne se produit. Le lecteur s’assoupit un peu dans cette nébuleuse et se laisse doucement bercer … jusqu’à la fin du récit, précipitée, un peu bâclée …

Et même si le mot « fin » qui retentit soudain apporte une note sympathique et inattendue, on reste un peu déçu, engourdi par la lenteur du récit …

Le principal attrait de ce roman très court : des lieux croisés plein de charme, des chambres d’hôtel décrites en détail à travers une écriture fluide, simple, sans fard.

Un petit livre à emporter avec soi le temps d’un week-end à la mer, qui laissera des souvenirs de vacance, légers, éphémères …

« Tout avait commencé par des cris. Plus exactement, des pleurs. Le jeune couple qui habitait au-dessous de chez moi était rentré de la maternité avec un bébé en colère.
L’enfant probablement bien nourri mais peut-être souffrant ou, pour une raison mystérieuse, mécontent d’être au monde n’accordait aucun répit à ses géniteurs.
Jour et nuit, il hurlait. Les rares moments de pause me laissaient à peine le temps de me rendormir que déjà le petit d’homme, comme rechargé par ce micro-sommeil, repartait de plus belle. »

Amusez-vous – Annie Lemoine. Éditions Flammarion

Article publié par Celeste le 2 janvier 2011 dans la catégorie vin de table

Consulter tous les articles sur Annie Lemoine (3)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne