vin de table

Quelque chose en lui de Bartleby – Philippe Delerm

Arnold Spitzweg est un homme solitaire, résolument opposé à la conformité de ses collègues de travail. Il se complaît dans sa petite vie sans histoire et éprouve un certain bonheur à flotter dans un quotidien nourri de petits plaisirs simples. Il se délecte de cette vie de contemplation, de quiétude intellectuelle.

Un beau jour il se met à rédiger un blog où il fait l’apologie de la lenteur, de la satisfaction du présent. Il se réfugie dans cet espace de mots, non pour s’épancher mais parce que l’écriture est son refuge. Il va bientôt se rendre compte que son blog rencontre beaucoup de succès et qu’il commence à avoir ses admirateurs … De jour en jour il va sortir de son anonymat, jusqu’à être approché par des maisons d’édition qui s’intéressent à son récit et veulent le publier … ce qui a priori ne plaît guère à cet anti-héros.

Sans qu’il suscite mon emballement, je me suis laissé porter par ce récit à contre-courant qui fait l’éloge des petites choses simples de la vie donnant de grands bonheurs. A travers des mots sobres, l’auteur nous livre un panégyrique sur la douceur de vivre, l’anti-action et la solitude, non dans ce qu’elle a de négatif mais plutôt comme la recherche d’une sérénité spirituelle individuelle, où les autres semblent futiles …

Un joli roman, qui ne se distingue pas par une qualité littéraire exceptionnelle mais qui vous berce doucement.  Un condensé d’émotions, une réflexion de vie tout simplement.

Quelque chose en lui de Bartleby – Philippe Delerm, Mercvre de France

Article publié par Celeste le 22 février 2010 dans la catégorie vin de table

Consulter tous les articles sur Philippe Delerm (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne