Premier Grand Cru Classé

Elle danse dans le noir – René Frégni

Il a la rage d’écrire et offre un peu de sa plume féconde aux prisonniers des Baumettes avec qui il se lie même d’amitié. Autour de lui, il y a quelques amis, en toile fond les senteurs de Manosque, du pastis, de la garrigue.

Tout irait bien pourtant … mais peu à peu, il verra les malheurs s’accumuler. En quatre ans, il va perdre sa mère, son père paralysé dans un hospice et la femme de sa vie qui le quitte pour un homme plus jeune et s’installe à une encablure de la maison où il a tout partagé avec elle. Il lui reste Marilou, sa fille, à qui il donnera tout.

Au fil des jours, il devra affronter la difficulté de croiser celle qui était sa femme il y a peu et qui déménagera sous ses yeux et combattre la  maladie de sa mère qui s’éteindra, brûlée dans ses entrailles à force de radiothérapies répétées et vaines…

Enfin, après tout cela, il s’inventera une femme imaginaire … qu’il rencontrera … mais qui n’est pas libre.

Un livre tout simplement bouleversant … Les mots ont le parfum de la Provence, sonnent comme un clocher en pleine nature, vous remuent jusqu’au fond du cœur, vous secouent l’âme, vous enchantent. Tout est amour dans ses textes. L’auteur nous livre un univers de désarroi et de tourments, mais toujours avec une grande pudeur.

Elle danse dans le noir – René Frégni, Folio

Article publié par Celeste le 12 avril 2010 dans la catégorie Premier Grand Cru Classé

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne