Grand vin

L’Horizon – Patrick Modiano

L’histoire se déroule entre Paris et Berlin. Un homme, Jean Bosmans, tente de retrouver une femme Margaret Le Coz, avec qui il a eu une liaison dans les années 60.

Ils ont 20 ans ou un peu plus. Faute d’avoir été aimés, écoutés, ils doutent presque de leur existence. Pas de repères familiaux, pas d’amis, ils trainent une solitude morbide qui fait frémir. Ce sont des êtres éteints avant d’avoir vécu et ils avancent vaille que vaille dans cette existence insipide. Leur crainte ? Croiser peut-être, pour l’un, une mère aux bras d’un homme de mauvaise vie, pour l’autre, un type louche qui demande de l’argent …

Chacun cherche une brèche dans l’horizon, un espoir de sortir de cette quarantaine pesante.

Jean et Margaret se frayent un chemin dans cette jeunesse perdue. Chaque soir ils se rencontrent dans une librairie pleine de vieux bouquins d’occultisme, où ils croisent des gens à l’âme funeste. Vont-ils les aider à trouver enfin une place dans leur existence ?

L’auteur décrit avec talent, à travers des phrases qui glissent et flottent comme des nuages, un univers angoissant de farfadets et de spectres, qui contaminent tout autour d’eux.

L’on ressent d’un bout à l’autre du récit la torpeur et la solitude qui paralysent et clouent les êtres sur place, les laissant à leur passé ombrageux.

A travers des mots justes, l’auteur nous conte les tourments du jadis et du présent. Un condensé de phrases élégantes, légères qui donne un roman impressionnant, un message philosophique sur le temps et ses frontières invisibles.

L’Horizon – Patrick Modiano, Gallimard.

Article publié par Celeste le 5 avril 2010 dans la catégorie Grand vin

Consulter tous les articles sur Patrick Modiano (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne