Grand vin

Le chagrin – Lionel Duroy

L’histoire poignante met à nu les ravages d’un héritage familial maudit… L’auteur se réfugie dans l’écriture, qui deviendra alors l’instrument de son expiation, ses souvenirs d’enfance et d’adolescence. Mais ce sera aussi un moyen de garder près de lui ceux qu’il a aimés …

Lionel Duroy cultive son talent de conteur pour sonder l’histoire de sa famille. D’un logement cossu à Neuilly, le père aristo et la mère qui se prend pour une duchesse se voient obligés de déménager vers un HLM avec leurs dix enfants et plus un sou en poche. Alors que le papa sombre dans une profonde mélancolie, la mère se met à malmener ses enfants à qui elle fait porter le chapeau de cette chute sociale. Elle se montre si furieuse qu’elle oublie de les aimer.

Et plus tard, ce fils d’un homme de droite deviendra un homme de gauche essayant de comprendre ce qui dans cette saga familiale désastreuse a fait de lui le mari et le père qu’il est devenu et l’écrivain détesté parles siens pour avoir révélé ce dont chacun d’entre eux avait souffert …

L’écriture éblouissante, émouvante, vous transperce le cœur de part en part. De la lecture de ce récit, on sort troublé, ému. A certains moments, on sent que l’auteur reprend une bouffée d’oxygène quand les souvenirs qui lui reviennent le plongent dans un chagrin trop lourd à porter et l’étouffent …

Le Chagrin – Lionel Duroy, Editions Julliard

Article publié par Celeste le 6 juin 2010 dans la catégorie Grand vin

Consulter tous les articles sur Lionel Duroy (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne