Grand vin

Le vent tourne – Sibylle Grimbert

Benjamin et Edmond se rendent ce jour-là chez Marianne pour un dîner de famille. En franchissant la porte, Edmond sent que l’atmosphère semble lourde et hostile. Ce dîner ne ressemble pas aux autres, habituellement sereins, conviviaux…

Et tout se déroule comme il l’avait prévu … Son meilleur ami le boude, sa femme s’éloigne et Benjamin, persuadé que son père va abandonner l’entreprise familiale, se fourvoie … Il passe alors d’un sentiment à l’autre, de la joie au désespoir, de la colère à l’indifférence, entraînant son entourage dans une sorte de thriller psychologique oppressant.

S’ensuit alors un huis clos féroce où tout éclate, les illusions s’écroulent, les convives s’affrontent et se livrent à une véritable anarchie….

Avec un talent quasi-magique, Sibylle Grimbert nous entraîne et nous propulse dans la peau de ses personnages mais surtout dans les tréfonds de leur âme en plein chaos, fragile, voire fébrile.couverture le vent tourne

L’auteur nous invite à une soirée chez les bourgeois chics et nantis où tout bascule peu à peu : les couples, les amitiés … Et, dans leur vie oisive, ces gens bien nés pensent et analysent ce que les autres pensent d’eux. Chacun a son rôle dans cette pièce tragi-comique.

Un pamphlet extra-lucide qui démontre comment des êtres émouvants, drôles,  finissent par s’empoigner les uns et les autres dans une partie de jeu maladroite où les destins changent en quelques tours de carrousel …

Gâchis, carnage, coups de couteaux … voici un récit de vie qui fait un virage à 180° …

J’ai été particulièrement sensible à la manière dont l’auteur fait vivre ses personnages, tant et si bien qu’on a l’impression de partager leurs tourments et l’on a qu’une envie … les écouter et les aider.

Le vent tourne – Sibylle Grimbert. Éditions Léo Scheer.

Article publié par Celeste le 14 février 2011 dans la catégorie Grand vin

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne