Cru bourgeois

Les yeux au ciel – Karine Reysset

Une famille recomposée se réunit en Bretagne pour fêter l’anniversaire du grand-père. Cette fête familiale est bien évidemment l’occasion de ressasser des souvenirs, l’opportunité rêvée de régler ses comptes …
Lena, la sœur aînée, joue le rôle de médiatrice, mais se heurte à Achille, le demi-frère mal aimé, tandis que Stella et Merlin, restés de grands enfants, y voient le bonheur d’être ensemble tout simplement.

Ce récit nous met devant la triste vérité … Derrière nos airs sereins, « normaux », on est tous sur une corde raide, tous à deux doigts de tomber dans le gouffre. Une mère épanouie peut sombrer dans la dépression, se retrouvant soudain incapable de s’occuper de ses enfants. Un fils, étudiant brillant, travaille en réalité d’arrache-pied et fléchit jusqu’à perdre pied. Tandis qu’un père qui jusqu’alors s’est montré indifférent, inattentif à sa famille, se ressaisit en une fois et un mari catalogué de nul se fait aimer pour ce qu’il est vraiment, pas si nul que ça …Couverture Les yeux au ciel

Vient alors la remise en question de chacun, l’espoir de s’en sortir à tout prix, refuge qui permet de ne jamais plonger dans le gouffre béant.

Nous avons tous connu ces maisons des bords de mer où grands-parents, enfants et petits-enfants se retrouvent confrontés aux méandres des souvenirs – ceux dont on se régale et ceux qu’on bannit, car ils risquent de tout faire éclater …

L’auteur rend le lecteur complice et l’invite à pénétrer dans cette demeure bretonne qui abonde de recoins obscurs, de secrets verrouillés. De chapitre en chapitre, l’on est confronté à épier tous les faits et gestes des personnages, essayant en cela de découvrir la cause du mal-être profond qui réside en chacun d’eux, d’expliquer l’origine de cette angoisse larvée, alimentée depuis un drame survenu jadis.

Une chronique familiale livrée avec sincérité et émotion, qui sonde les rapports humains et s’intéresse à la confrontation entre le passé et présent.

Une thématique maintes fois approchée  ces derniers temps – et c’est d’ailleurs ce qui m’a fait hésiter un peu au début – mais exploitée ici à travers une écriture franche et stylée.

Et le lecteur en sort ravi …

Les yeux au ciel de Karine Reysset, Éditions de l’Olivier

Date de parution : 3/3/2011  
Article publié par Celeste le 3 mai 2011 dans la catégorie Cru bourgeois

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne