Cru bourgeois

La grand-mère de Jade – Frédérique Deghelt

Depuis la mort de son époux, Mamoune vit recluse dans sa maison de campagne. Une paysanne sans histoire, simple, aimée de tous, réservée. Elle est vêtue hiver comme été de vêtements chauds qui exhalent un doux parfum de guimauve.

Elle n’a pas de bagage intellectuel. Certes, c’est ce que tout le monde imagine … Pour tous, Mamoune est une vielle dame généreuse,  la grand-mère que chacun d’entre nous rêve d’avoir …

Un jour, elle fait une chute et se retrouve tributaire du bon vouloir de ses enfants pour la soutenir et l’aider. Ceux-ci n’ont qu’une seule idée en tête : la placer dans une maison de retraite … Seule Jade, sa petite-fille trentenaire, plus attachée à elle que les autres, décide de lui éviter la maison de retraite, le mouroir. Elle l’emmène avec elle, bien déterminée à lui offrir un autre avenir que celui des couloirs qui embaument la soupe aux pois et la naphtaline. La grand-mère de Jade

Au fil de leur escapade, Mamoune ne tarde pas à divulguer à sa petite-fille qu’elle a passé sa vie à se claquemurer, s’adonnant à sa passion pour la lecture … Et la bible, les magazines idiots, les livres de concierge lui ont servi de subterfuge, lui laissant alors le bonheur de dévorer des centaines d’ouvrages littéraires. Au brouhaha des soirées entre amis, elle a préféré se réfugier dans le silence des livres et humer le doux parfum de chaque page tournée.

Le récit se déroule doucement, sans anicroche, tout en émotion et en tendresse. L’auteur use et abuse des mots forts et émouvants comme elle le fait de coutume dans ses romans …

Cependant la fin inattendue donne un goût de noirceur à cette histoire où tout était beau, serein, touchant … Et déçoit le lecteur qui s’attend à un message plus chaleureux, plus lumineux …

Frédérique Deghelt est un auteur que j’apprécie, qui m’a donné souvent de beaux moments de lecture. Cette fois, je reste dubitative …

La grand-mère de Jade de Frédérique Deghelt, Éditions Actes sud/ J’ai Lu.

Date de parution : 05/01/2009  
Article publié par Catherine le 10 août 2011 dans la catégorie Cru bourgeois

Consulter tous les articles sur Frédérique Deghelt (6)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne