Grand vin

Marie-Blanche – Jim Fergus

Quelques kilos de mots, un pavé de six cents pages plus loin, une lecture commencée avant mon déménagement, puis une pause, une thébaïde et enfin arrivée dans mon îlot de nature, de sérénité, une invitation à reprendre la plume …

Voici donc deux destins de femmes, la première étant la mère de l’auteur, française d’origine, et celle de sa grand-mère Renée. Deux vies effroyables, chaotiques …

Renée est confiée à un couple d’aristocrates qui ne pouvaient pas avoir d’enfant. La fillette se montre d’emblée effrontée et manipulatrice. Puis adolescente, elle se livre à un jeu de destruction machiavélique pour que sa mère se sépare de son amant.  Mais cet amant détesté est en réalité son oncle, pédophile et violent notoire … D’emblée, il se met à séduire la fillette. De leur union naîtra Marie-Blanche …Marie-Blanche

Marie-Blanche, enfant délaissée, dénigrée,  a grandi, est devenue femme, puis mère à son tour …
Lassée de cette vie de peu, de cet univers sordide, de ce mal-être qui la hante, elle finira par mettre fin à ses jours …
L’intrigue eût pu être abjecte, certes … Mais l’auteur nous livre ici un récit d’une vigueur fabuleuse et nous relate avec pudeur les affres de cette famille bancale, désordonnée, baignée d’une violence insidieuse. Il nous transporte à travers trois continents et dépeint les portraits de femmes en perdition, s’attardant en cela sur celui de Marie-Blanche, sa mère.

A travers le journal intime de Marie-Blanche, l’auteur nous fait entrer dans l’intimité de celle-ci. Au fil des pages, Marie-Blanche se souvient, raconte sa vie, un conte de fées puis l’enfer ….

Pourquoi l’auteur tente-t-il de comprendre toute cette souffrance, le parcours de sa mère, jalonné tantôt de joies futiles, tantôt de détresse ? Pourquoi s’acharne-t-il à découvrir toutes les facettes de l’âme de cette femme dont il ne connaissait que les points noirs, la froideur, l’absolutisme ? Peut-être tout simplement pour la pardonner … Et il le fait avec beaucoup d’émotion.

Un ravissement …

Marie-Blanche de Jim Fergus, Éditions Le Cherche-Midi

Date de parution : 05/05/2011  
Article publié par Celeste le 7 septembre 2011 dans la catégorie Grand vin

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne