vin de table

Francesca la trahison des Borgia – Sara Poole

Présentation de l’éditeur :

Été 1493. Rodrigo Borgia, désormais Alexandre VI, est pape depuis près d’un an. Hantée par les fantômes de son passé, Francesca, qui a joué un rôle crucial dans son ascension au trône de Saint-Pierre, doit à présent faire en sorte qu’il y reste. Étant l’empoisonneuse de la plus tristement célèbre et de la plus dangereuse des grandes familles italiennes, cette maîtresse de la mort va affronter moult périls, intrigues et duperies qui menacent d’éteindre la lumière de la Renaissance.

Alors que le danger l’encercle de toutes parts, Francesca élabore un plan désespéré, mettant sa propre vie en danger. Elle va se confronter à la folie d’un homme bien décidé à détruire tout ce qu’elle s’est engagée à protéger. Des cryptes cachées de la Rome du XVe siècle à ses rues grouillantes, pleines de sensualité et de traîtres, Francesca va se battre contre ses propres démons pour déjouer un complot visant à détruire les Borgia, à s’emparer du contrôle de la chrétienté et à plonger pour toujours le monde dans les ténèbres.La trahison des Borgia

Après Francesca, Empoisonneuse à la cour des Borgia, Sara Poole nous plonge dans une nouvelle aventure de son héroïne. Toujours aussi bien documenté sans être jamais didactique ou lassant, La Trahison des Borgia permet au lecteur d’appréhender la richesse de l’Italie de la Renaissance et de comprendre la fascination qu’elle continue d’exercer de nos jours.

L’avis de Céleste :

Je n’ai pas lu les précédents opus de cette longue saga des Borgia donc je me bornerai à donner un avis succinct sur ce dernier volet. J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, ayant pris le train en marche … C’est ma mémoire qui m’y a aidée, parcourant les cours d’histoire enseignés au lycée et balayant les événements majeurs de l’époque.

En 1493, alors que Christophe Colomb découvre une terre devenue l’Amérique, la Cour des Borgia suscite beaucoup de remous. La famille Borgia est accusée tour à tour d’inceste, d’empoisonnement, d’assassinat … et Francesca, nièce du pape Alexandre VI (Rodrigo Borgia) restera à jamais l’empoisonneuse…

D’entrée de jeu donc, on rencontre Francesca au cours d’un concile secret où se mêlent trahison, mensonges et non-dits.

Le lecteur est donc suspendu à l’intrigue qui promet d’être sulfureuse … mais il n’en est rien. Le suspense s’émousse rapidement pour laisser place à une sorte de lassitude et l’on a rapidement l’impression de s’accrocher tant bien que mal à un thriller de série B, espérant à chaque page un soubresaut, un nouveau rebond mais à défaut de cela, l’histoire devient une spirale qui ne mène à rien.

Dommage car l’héroïne entraîne le lecteur dans une sorte de course diabolique, les personnages de ce nouveau volet sont énergiques et les chapitres se suivent de façon rythmée mais est-ce là l’essentiel pour mener de main de maître une aventure qui aurait dû faire palpiter le cœur du lecteur ?
J’ai donc refermé ce livre … un peu frustrée.

Francesca la trahison des Borgia – Sara Poole

Date de parution : 18/04/2012  
Article publié par Celeste le 17 avril 2012 dans la catégorie vin de table

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne