Cru bourgeois

Pierre Rapsat, ses rêves sont en nous – Thierry Coljon

« Tous les rêves, tous les rêves que l´on a poursuivis
Tous les rêves, tous ces rêves pour un bel aujourd’hui
Et qui nous donnaient l’envie d´aller jusqu’au bout
À présent nous supplient de rester debout …»

Je voudrais vous parler d’un livre tout particulier. J’ai voulu que ce «billet» succinct soit une sorte d’interlude, d’escale avant de revenir vers vous avec la chronique d’un roman refermé il y a peu.
Alors je prends à la fois la plume et ma guitare pour vous livrer une sorte de «mélopée de mots»…

À l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Pierre Rapsat (personnellement je n’aime pas cette façon de dire les choses  « anniversaire de la mort » mais je dirai plutôt « retrouvailles » ), l’auteur nous livre une biographie magnifiquement bien écrite, très explicitée et très complète, des témoignages inattendus, des bouts de vie de ce grand artiste disparu trop tôt comme on dit toujours, disparu de trop mots forts pour des causes qui lui tenaient à cœur, de trop d’émois, de trop de mélancolie, de trop de tout …  pour un cœur grand comme ça, «un cœur qui se bat, qui se débat», comme il disait.Pierre Rapsat

À mon tour et avec mes mots à moi tout simplement, je voulais rendre hommage ici à un chanteur aux textes forts, qui vous transpercent le cœur et l’âme.

Dans la biographie de l’artiste, l’auteur évoque son parcours musical, jalonné de combats avec les maisons de disque, les animateurs radio et toujours cette rigueur et cette perfection pour que les textes émeuvent et touchent le public, soient entourés d’une grande qualité musicale, que les airs résonnent dans le cœur de chacun, tantôt doux et mélancoliques, tantôt percutants, sonnant comme le glas.

Aussi, si je devais classer cet opus sur notre site, je hisserais dans la catégorie des grands vins, non pas seulement pour la qualité de la biographie de l’auteur mais surtout pour l’œuvre du chanteur né à Ixelles et disparu à Verviers … Disparu … non je dirai plutôt ressuscité à Verviers pour toujours. Un artiste hors pair qui imprègne de son aura une scène célèbre en Belgique, scène qui porte son nom …

« C’est un cœur qui se bat
Qui se débat
Qui est dans tous ses états
C’est un cœur qui bat
Parfois il s’emballe
Il a des hauts et des bas
Parfois il s´étale
Trop sentimental

Et ce cœur gros comme ça
Qui bat qui bat
Se pique d´être un roi
Face à une dame
Le voilà qu´il plane
Entre veine et déveine
Il s’ouvre et se ferme … »

Pierre Rapsat, ses rêves sont en nous de Thierry Coljon, Éditions Luc Pire

Date de parution : 10/02/2012  
Article publié par Celeste le 17 mai 2012 dans la catégorie Cru bourgeois

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne