Grand vin

Complètement cramé – Gilles Legardinier

Andrew en a assez… Marre de voir les gens qu’il aime disparaître les uns après les autres, marre de sa vie professionnelle qui ne lui donne plus aucun épanouissement, marre de cette vie de pacotille dans laquelle il se débat.

Alors il décide de quitter la direction de son entreprise anglaise pour décrocher un emploi de majordome en France. Personne ne sait rien de lui et de son passé professionnel. C’est mieux comme cela se dit-il. Une nouvelle vie, de nouvelles têtes pour tourner la page, voilà la solution… Mais rien ne présageait un tel avenir jalonné de rencontres insolites et de situations toutes plus inattendues les unes que les autres…

Andrew se démène comme il peut dans ce jeu de rôle et se retrouve petit à petit à la case départ.

Complètement crâméDans le Domaine de Beauvillier, la vie coule mais pas comme un long fleuve tranquille… La patronne d’Andrew a de curieux comportements et mène une vie mystérieuse. Parmi les personnages qu’il côtoie dans ce manoir, chacun d’entre eux a une particularité. Ainsi, la cuisinière ne sait plus où donner de la tête avec ses nombreux soucis, le régisseur du domaine, un peu fou, vit en ermite dans le parc. Tout ce petit monde semble sorti d’un conte sur fond de comédie et de drame psychologique.

De chacun des personnages émane un souffle d’émotion et d’humour doux-amer qui ravit le cœur du lecteur à chaque bout de chapitre.

L’auteur nous embarque une fois encore dans une balade où les sentiments se mêlent harmonieusement et délicieusement. Le héros un peu paumé, un peu désabusé est très attachant. Le vide sidéral qu’ont laissé ses proches aimés l’a conduit à faire le grand saut, celui de tout recommencer. Mais à quel prix ?

Au bout de cette nouvelle expérience, il espère approcher la lumière, celle-là même qui brillait chaque jour quand sa femme et son entourage l’entretenaient. Mais dans ce virage à 180°, il ne connaîtra pas la sérénité et la quiétude qu’il espérait tant…

Une belle leçon de vie baignée d’émois et de douce folie. Entre les lignes, beaucoup de drôlerie, comme refuge à la mélancolie.

Un récit qui fait l’effet d’un élixir pour panser les blessures de l’âme. Tantôt on esquisse un sourire, tantôt vient une larme à l’œil mais les mots de l’auteur sonnent toujours juste et se noient dans un style fluide et spontané.

Un enchantement…

Complètement cramé de Gilles Legardinier, éditions Fleuve Noir

Date de parution : 18/10/2012  
Article publié par Celeste le 10 novembre 2012 dans la catégorie Grand vin

Consulter tous les articles sur Gilles Legardinier (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne