vin de table

Loin du centre – Jacques Braunstein

Dans les années 80, en plein cœur de Paris, une bande de lycéens sort en boîtes de nuit branchées jusqu’à l’aube, fume des pétards, écoute les groupes musicaux à la mode, brosse les cours et peu à peu, sous l’emprise de cette vie de pacotille, délaisse le bac… Nous suivons les péripéties de cette jeunesse de paillettes et de superficialité qui vivote cahin-caha, au mépris de l’avenir. Tout ce petit monde oisif et nonchalant, les fesses enrobées de Levi’s 501 et chaussé de Converse, se fiche de tout, du lendemain… Sauf que ce lendemain-là Sacha, la plus jolie fille du lycée est découverte morte dans le lit du héros…

Ces années 80-là sont celles d’une minorité de nantis, BCBG, à la mine patibulaire, une génération bof… qui ne se complaît que dans l’univers doré des boîtes à la mode et du fric vite gagné…

Loin du centreMais ce ne sont pas les années 80 de ceux qui bûchaient nuit et jour pour se frayer un chemin dans les méandres de la gloire, du succès, de la réussite, travaillant durant leurs vacances pour financer leurs syllabi.

L’auteur, alors journaliste au journal GQ et Technikart nous relate, à travers son héros DJ, ses années 80 à lui, sa vie nocturne dans les boîtes parisiennes branchées et l’on se laisse emporter par la cadence endiablée des rythmes de l’époque.

La nostalgie de l’auteur ne gagnera cependant pas le lecteur ignorant tout de cette vie à Paris dans les années 80…

Personnellement, je trouve que l’auteur livre en long et en large sa vie de l’époque et prend en défaut le lecteur qui n’est pas parisien… Certes il y a quelques rebondissements qui donnent à ce court récit – et cela tombe bien car que dire encore au lecteur de cette vie un peu factice – un peu plus de poids. Mais est-ce là suffisant pour tenir en haleine le lecteur que la lassitude gagne très vite ?

De même, je n’ai pas été émue par les personnages, tous enduits de vernis en surface mais si peu reluisants dans leur âme…

Seul petit émoi… Le héros habite en banlieue, Loin du centre et cherche dans cette vie dorée entre bulles et drames, un peu de bonheur, une sorte d’exutoire.

Loin du centre de Jacques Braunstein, éditions Nil

Date de parution : 23/08/2012  
Article publié par Celeste le 1 novembre 2012 dans la catégorie vin de table

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne