Premier Grand Cru Classé

Le mur de mémoire – Anthony Doerr

Rien ne lie la septuagénaire Alma qui vit à Cape Town et enregistre sur une bande magnétique ses souvenirs pour ne pas qu’ils lui échappent et se bat contre des voleurs voulant dérober les enregistrements afin d’en découvrir plus sur les secrets que son défunt mari a emportés, Herb et Imogène désespérés d’avoir un enfant, ou encore un soldat américain que les drapeaux ont conduit en Corée et qui met sa vie en péril pour sauver un oiseau. Ou encore cette orpheline partie rejoindre son grand-père en Lituanie ou enfin ce paysan chinois terrifié devant le drame que va subir son village suite à la construction d’un barrage.

Pourtant deux choses essentielles réunissent ces êtres… le temps qui galope inlassablement et les souvenirs qui habitent la mémoire.

Le mur de mémoireAinsi, le lecteur est d’emblée transporté et scotché à chaque paragraphe concis, éthéré. L’auteur nous invite à sillonner le monde d’un bout à l’autre et les générations d’antan et d’aujourd’hui pour y cueillir des fragments de vie, sonder les mémoires fissurées et meurtries.

Promenade dans les âmes d’ici et d’ailleurs, randonnée au cœur de destins aux antipodes mais si proches aussi, telle est la clef de sol de ce recueil de nouvelles. Six récits riches d’intensité. Les personnages croisés portent tous en eux les déchirures du passé mais aussi la force de continuer, de s’accrocher à la vie, même en chancelant sous le poids des années de galère.

À travers une plume légère, sans fioriture, mais imprégnée de poésie, l’auteur entrouvre les portes des âmes froissées sans jamais tomber dans la sensiblerie. Les mots se fondent dans un style que d’aucuns trouveront peut-être simpliste. C’est dans la sobriété et l’élégance que réside la force de l’écriture et entre les lignes, au-delà des mots, que le message est donné.

L’auteur fait l’économie d’une écriture ardue et rébarbative pour nous livrer mieux un message d’espoir et nous inviter à un grand voyage aux portes de la mémoire et de ses secrets enfouis pour en exploiter davantage les mystères et s’en inspirer pour accepter le présent.

De beaux récits qui remuent les tréfonds de l’âme…

Le mur de mémoire d’Anthony Doerr, éditions Albin Michel

Date de parution : 01/02/2013  
Article publié par Celeste le 14 mars 2013 dans la catégorie Premier Grand Cru Classé

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne