Cru bourgeois

Un bref moment d’égarement – Valérie Saubade

Chirurgien réputé, Charles n’a jamais donné le moindre signe de faiblesse. Il coule des jours heureux auprès de sa femme Camille. Ils n’ont jamais voulu d’enfant, souhaitant préserver leur tranquillité et allant même jusqu’à dire qu’un enfant serait source de trouble dans leur quiétude.

Mais ce lundi, alors que Charles prend son petit-déjeuner, Camille l’informe de son désir soudain d’avoir un enfant… Charles est pétrifié…Un bref moment d'égarement

Perturbé, il va même jusqu’à commettre, pour la première fois dans sa carrière de médecin, une erreur médicale assez lourde. La patiente abusée veut porter plainte contre l’hôpital et Charles n’hésite pas à accuser une infirmière du bloc et celle-ci est renvoyée fissa. Tout finit par s’arranger pense ainsi le médecin, entre lui et sa patiente du moins… Mais Glenn, le fils de celle-ci, qui souffre d’un handicap, va donner du fil à retordre à tout le monde.

Le décor est planté. S’ensuivent alors moult scènes tantôt hilarantes tantôt amères et le lecteur se laisse porter par ces bouts de vie en plein chaos.

Un récit enjoué, un peu caustique parfois, qui donne au moral un grand coup de fraîcheur et on se laisse porter par ces destins croisés, qui s’entrechoquent et basculent.

Tour à tour, l’on croisera des personnages attachants, entourant le Docteur Charles Alexander, tous aux antipodes l’un de l’autre, mais tous bousculés par les choses de la vie.

L’écriture est légère comme un pas-de-deux et le récit coule comme l’eau de roche, mais est parfois distrait par quelques prises de consciences, quelques moments d’égarement…

Ce roman m’a donné un bon moment de lecture certes, mais ma mémoire n’en gardera qu’un souvenir fugace…

Un bref moment d’égarement de Valérie Saubade, éditions Anne Carrière

Date de parution : 07/02/2013  
Article publié par Celeste le 4 mars 2013 dans la catégorie Cru bourgeois

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne