Cru bourgeois

Indigo – Catherine Cusset

À l’autre bout du monde, sous un ciel orageux en camaïeu de bleus, dramatique, que l’auteur qualifiera d’indigo, trois occidentaux vont partager une semaine bouleversante et pleine de situations inattendues…

Nous voici en Inde où se donne un festival culturel réunissant l’élite intellectuelle de toutes nations. Parmi eux se trouvent quatre Français qui ne se connaissent guère. La chaleur étouffante de l’endroit et la menace terroriste larvée feront naître en eux réflexions et réminiscences de leur passé.

Ce séjour aux antipodes va bousculer les cœurs et les âmes de chacun, jusqu’à remuer des failles et des déséquilibres enfouis jusqu’ores dans leur mémoire.

IndigoDans un décor tantôt paradisiaque tantôt misérable, ils vivront des expériences insolites, les mettant face à la vérité et leur faisant même oublier le superflu et le dérisoire.

Voici le lecteur plongé dans une histoire douce-amère, un voyage dans l’Inde aux parfums capiteux d’épices mais aussi celle de la puanteur nauséabonde qu’exhalent les rues jonchées de détritus. Entre la magie de certains lieux et l’effroyable misère, les personnages invités à ce festival se faufilent, le cœur en plein chaos, l’esprit occupé par mille interrogations, mille tourments.

L’auteur nous invite plutôt à un voyage dans l’âme humaine et cette Inde d’aujourd’hui ne sert que d’arrière-plan. Les personnages sont mis en exergue, scrutés, analysés dans leurs tourments et leurs faiblesses.

Avec humour et sincérité, l’auteur dépeint la personnalité de ses héros, des intellectuels qui se prennent la tête, mais aussi de grands amoureux éperdus, tragiques mais émouvants. À l’intérieur de cette Inde où se côtoient paysages gris, bistre et couleurs chatoyantes des soieries, s’exhalent et se muent odeurs pestilentielles et arômes de curry et de fleurs, les invités au festival se remettent en question, se séduisent et recherchent l’indispensable vérité, se perdent parfois aussi dans de longues réflexions sur leur passé.

L’écriture sonne juste mais ne donne pas un enthousiasme fracassant. Aussi, au fil du récit, l’emballement qui m’avait gagnée dans les premières pages s’est émoussé au fil du récit, l’auteur m’ayant habituée auparavant à d’autres bonnes surprises de lecture.

Une histoire simple, légère, certes divertissante, mais l’on peut déplorer parfois un manque d’émotions…

Indigo de Catherine Cusset, éditions Gallimard

Date de parution : 10/01/2013  
Article publié par Celeste le 11 avril 2013 dans la catégorie Cru bourgeois

Consulter tous les articles sur Catherine Cusset (4)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne