Cru bourgeois

Les murmurantes – François Emmanuel

Voici un recueil de trois textes, présentés par l’éditeur comme des nouvelles, sur le dénominateur commun de l’absence, du départ, des retrouvailles, de la mémoire…

Le premier nous plonge au cœur de l’Inde, dans une ambiance chahutée, quelque peu alambiquée. Un homme part à la recherche de la femme qu’il a aimée. Ils se sont quittés sur quelques mots, par une décision rationnelle. Il part à sa recherche, de fil en aiguille, à travers un dédale qui lui fera croiser des personnages mystérieux.

Une femme est morte brutalement à 46 ans. Un marchand d’art part à la recherche de l’amant de celle-ci, et découvre une étrange réalité…Les murmurantes

Un grand écrivain vient de mourir… Nous découvrons les personnes énigmatiques qui l’entouraient, en particulier son secrétaire avec qui il avait tissé des liens particuliers, mais aussi quelques vautours qui pensent à la succession et aux droits de l’écrivain. Que cache son roman « les murmurantes » ? La vérité voit le jour peu à peu…

Que dire cette écriture, sinon qu’elle est ouvragée, classieuse, élégante…? Le lecteur prendra plaisir à se laisser bercer par la petite musique lancinante des mots. Des phrases longues, mais moins que ce à quoi l’auteur nous avait habitués. Pour ce qui est du fond, peut-être pas d’enthousiasme immédiat. Ces textes sont assez longs, étagés, argumentés par des fils ténus. Tout y est développé de façon lente, discrète… Ce n’est pas le genre de lecture que l’on assimile rapidement, et qui se lit en vitesse. Il faut s’investir peu à peu, revenir parfois en arrière, faire preuve de patience, d’opiniâtreté. L’auteur ne nous mâche pas la tâche et se répète peu. Il faudra rester attentif pour ne pas perdre le fil conducteur. En cela, ces textes n’ont rien de la nouvelle dans sa plus pure tradition, qui emballe, se lit d’une traite, avec ses moments d’apothéose, sa chute époustouflante. L’auteur dessine des univers dont lui seul a le secret. On y entre sur la pointe des pieds, et il faut ensuite mériter le voyage…

Les murmurantes de François Emmanuel. Éditions du Seuil

Date de parution : 07/03/2013  
Article publié par Noann le 29 avril 2013 dans la catégorie Cru bourgeois

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne