Grand vin

Emplacement réservé – Corine Jamar

Emma a huit ans. Handicapée, elle bénéficie d’un emplacement réservé devant la maison. Mais s’y garent régulièrement de nombreux automobilistes sans foi ni loi, peu scrupuleux d’être invités par le dessin à ne pas s’y stationner. Entre certains livreurs de toutes sortes, des corbillards, une Porsche, la maman d’Emma se voit souvent obligée de faire appel aux autorités de police pour se plaindre des opportuns irrespectueux.

Ainsi, elle doit se livrer à une bataille quotidienne pour disposer de cet emplacement si précieux voire indispensable à sa fille. Et les égoïstes continuent de plus belle à occuper impunément cette place ornée d’un symbole dessiné par un artiste, indiquant en cela qu’il est interdit de s’y garer. Et ledit artiste aurait d’ailleurs évoqué qu’une fois l’an il faut appeler le commissariat de police afin de dépêcher quelqu’un pour repeindre l’ « œuvre » usée par le grand nombre d’importuns qui roulent dessus.

Emplacement réservéL’auteure traite d’un sujet grave avec beaucoup d’humour et de dérision. On eût pu s’apitoyer sur le sort de la malheureuse petite Emma, victime du mépris et de l’indifférence, si l’on ne s’était pas tourné vers les réactions de sa maman, combative et pleine d’énergie pour vaincre les obstacles au quotidien. Les personnages tout autour sont tantôt émouvants tantôt exaspérants, mais tous réagissent au quart de tour face à l’ire de cette maman désabusée mais bien disposée à ne pas se laisser faire.

Et au lieu de larmoyer, l’on savoure l’humour qui s’immisce entre les lignes et l’amour omniprésent du début à la fin du roman.

L’auteure nous entraîne aux côtés d’Emma et sa maman dans leur lutte quotidienne contre l’adversité et l’indifférence. Et l’on se prend à être un peu leur ami virtuel, nos pensées et nos cœurs sont à l’unisson pour les soutenir, les encourager dans ce chemin jalonné d’embûches. Et aux embarras rencontrés en raison du handicap d’Emma s’ajoutent celui du manque de communication entre la petite fille et sa maman, cette distance qu’Emma a désormais installée en refusant les câlins et la tendresse.

Les mots sont justes, vrais et toujours mouillés d’humour aigre-doux. Et malgré la douleur larvée et la colère, l’amour sauve tout puisqu’il séjourne à chaque instant dans le cœur et l’âme meurtris de cette maman courage…

Une belle leçon de vie et une réflexion bien menée sur les difficultés du handicap, l’indifférence et l’égoïsme qui sonnent le glas en écho dans les parois du monde actuel.

Emplacement réservé de Corine Jamar, éd. Le Castor Astral

Date de parution : 01/10/2015  
Article publié par Celeste le 6 novembre 2015 dans la catégorie Grand vin

Consulter tous les articles sur Corine Jamar (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne