Comestible ?

Le Talisman – Mathieu Terence

Le narrateur se souvient de sa rencontre avec Farrah qui a bousculé sa vie, de cette femme qu’il a aimée à perdre la raison et qui mit fin à ses jours. D’elle on ne sait rien de plus…

Un récit qui ressemble à un kaléidoscope, frise la confusion et nous entraîne dans la spirale de l’onanisme intellectuel. On ne sait pas vraiment vers quoi l’on s’aventure en poursuivant la lecture de cette histoire décousue, dénuée d’émotion, qui sert de prétexte à l’auteur pour divaguer, lui qui sort de sa thébaïde, lui qui jadis voulait faire des études de psychologie, et finit par suivre le chemin de l’écriture. talisman

Dans ce récit qui se lit comme une partition de musique inachevée, passant des notes graves à celles plus délicates sans marquer de pause, le narrateur nous entraîne dans les tréfonds de sa mémoire et nous livre une sorte de journal d’un auteur en mal d’inspiration où il nous fait l’étalage de sa vie, celle d’un homme superficiel voire snob qui s’écoute parler… Et le funeste auteur tente de nous apitoyer en se montrant sensible, défiant même les méandres du sentiment de Saint-Bernard qu’il avait approché dans le passé.

Ainsi je ne m’attarderai pas à vous donner une chronique détaillée et me bornerai à vous faire part de ma déception. Dois-je ajouter encore que je ne recommande pas la lecture de cet opus. Dommage pour les quelques soubresauts poétiques qui s’immiscent parfois entre les lignes…

Le Talisman de Mathieu Terence, éd. Grasset

Date de parution : 20/01/2016  
Article publié par Celeste le 17 février 2016 dans la catégorie Comestible ?

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne