Cru bourgeois

La jeune épouse – Alessandro Baricco

Au début du XXe siècle, dans une maison cossue vivent un père, une mère, une fille et un oncle. Cette famille italienne s’adonne à de curieux rituels. Un beau jour débarque une jeune fille d’une très grande beauté, promise au Fils qui a déserté le cocon familial pour travailler en Angleterre. Comme celui-ci semble retarder son retour au bercail, la famille se décide à prendre en charge l’éducation sexuelle de la jeune fille et à l’initier au plaisir…

Ainsi, pendant l’absence de son futur époux, la jeune fille est d’abord séduite par la Fille aînée qui entreprend d’initier la jeune naïve à une véritable éducation sexuelle, puis elle est emmenée par le Père dans une maison close de luxe, et enfin elle écoute un récit qui dévoile d’étranges rituels auxquels s’adonne cette famille bourgeoise. Son futur fiancé qui tarde de plus en en plus à rentrer, se borne à expédier au compte-gouttes une panoplie d’objets bizarres, les uns annonçant son retour proche, les autres faisant craindre plutôt sa disparition. Et, alors que la famille s’en va pour les vacances d’été, elle reste seule, se désespérant du retour de son futur époux.La jeune épouse

À travers une plume magistrale, tantôt hardie, tantôt délicate, l’auteur nous plonge dans les arcanes d’une famille décalée, mêlant tour à tour un suspense distillé jusqu’à la dernière ligne, en semant çà et là quelques sous-entendus qui laissent croire que l’on approche de la vérité.

Les personnages sont anonymes, peut-être pour donner plus de mystère encore à cette histoire qui se lit à distance, avec le recul nécessaire pour mieux discerner ce que l’auteur a voulu exprimer à travers ces personnages insolites. Et d’ailleurs l’auteur lui-même se livre à une sorte de divagation, intervient entre ses héros pour nous inviter à la réflexion sur notre société et ses dérives.

L’érotisme est diffusé subtilement, s’immisce aussi parfois plus intensément mais sans jamais frôler la grivoiserie et la bassesse. La sensualité séjourne délicatement dans ce journal d’une famille.

Une belle lecture, certes, mais un roman qui laissera pour ma part un souvenir fugace, déplorant que la thématique approchée ait un parfum de « déjà vu » à moult reprises…

La jeune épouse d’Alessandro Baricco

Date de parution : 01/04/2016  
Article publié par Celeste le 15 mai 2016 dans la catégorie Cru bourgeois

Consulter tous les articles sur Alessandro Baricco (4)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne