Premier Grand Cru Classé

La délicatesse du homard – Laure Manel

Voici une histoire toute simple… En apparence. François, un homme qui semble bourru et solitaire, trouve sur une plage une jeune femme à moitié consciente, toute recroquevillée. Il décide de la sauver et l’emmène chez lui. Il est partagé entre deux tendances : aider la jeune femme mais préserver aussi sa solitude, son intimité, car cette inconnue représente pour lui un certain inconfort, sinon un danger. Mais voilà qu’elle met du temps à se rétablir, et commence alors un curieux huis clos entre ces deux personnages perdus, chacun à sa manière. Mais que cache cette Elsa ? Pourquoi est-elle si secrète ? D’où vient-elle et pourquoi s’entoure-t-elle de tant de mystère ? D’elle il ne sait rien, et ce n’est qu’au prix d’une patience infinie qu’il en découvrira plus, peu à peu. Et puis il va se passer plein de choses…

La délicatesse du homard

Roman porté par une écriture toute simple mais efficace, « la Délicatesse du homard » n’a l’air de rien, et pourtant on se laisse emporter par ces deux personnages discrets et pourtant pleins de sentiments. Les sentiments justement, voilà certainement ce qui nous porte nous lecteurs, et jusqu’au bout, car chaque ligne en contient. Tout ici est perception diffuse, émotions larvées mais savamment distillée de mot en mot. On ressent chaque vibration de ces deux personnes, qui s’expriment tour à tour, faisant écho l’une à l’autre. Le tout sans effet de style et sans démonstration, sans emphase ni péripéties inutiles.

Ce roman fut d’abord auto-publié, et il a trouvé son chemin dans des groupes de lecteurs, accumulant un nombre considérable de vues… et de fil en aiguille… Jusqu’à ce qu’un éditeur le remarque. C’est simple et touchant, vrai, beau, tout simplement ! Que dire de plus ?

La délicatesse du homard – Laure Manel

Date de parution : 18/05/2017  
Article publié par Noann le 5 mai 2017 dans la catégorie Premier Grand Cru Classé

Facebook Twitter Netvibes Mail

Un petit mot

Céleste
Le 5 Mai 2017 à 22:13:21

Une belle chronique que la tienne Noann. Un roman coup de cœur pour toi indéniablement… Puisqu’il existe en version papier, je le lirai peut-être. Ton billet m’y invite en tout cas.



 

Ajouter un mot...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne