vin de table

L’empire du mail – Jean Grimaldi d’Esdra

Présentation de l’éditeur :

Dès le milieu des années 90, l’email a commencé à modifier notre manière de communiquer… Jusqu’à la bouleverser totalement. La simplicité d’écriture, la gratuité de l’envoi, la rapidité d’exécution et de réponse, la suppression des intermédiaires, l’anonymisation, sont autant de caractéristiques propres au mail qui ont transformé nos comportements tant personnels que professionnels.Tant et si bien que la gestion des mails est aujourd’hui devenue l’activité principale du manager, au détriment du contact direct : cliquer, c’est communiquer, cliquer, c’est manager.

Dans cet ouvrage, Jean Grimaldi d’Esdra retrace la naissance de cet « empire du mail » et les conséquences de son utilisation intensive sur l’activité professionnelle et les modes de relations humaines. Car les risques sont réels : la distraction par la messagerie entraîne une attention disloquée, et des rapports plus artificiels entre collègues, voire en famille.L’auteur nous invite ici à prendre du recul sur notre propre pratique des messages électroniques.

Combien de temps passons-nous connectés à notre boîte de réception ?

Comment classons-nous ? Quand répondons-nous et de quelle manière, avec quel langage ? Une réflexion qui, sans diaboliser la technique, apparaît nécessaire. Car qui comprend l’outil peut d’autant mieux le maîtriser… et en éviter les excès.

Mon avis :

Voici un document très intéressant sur un sujet qui nous concerne tous : le mail. Nous concerne tous oui, si ce n’est qu’il est question essentiellement d’usage professionnel, en entreprise, et moins l’usage privé. Le sujet eût pu être traité de manière plus globale, car l’internaute à domicile risque de se sentir peu concerné. Celui-ci a d’ailleurs tendance à abandonner le mail au profit de messageries instantanées, souvent liées à des comptes de réseaux dits « sociaux ».

Mais qu’à cela ne tienne… J’utilise le mail depuis les années ’80 en intranet, et je pensais trouver dans ce document matière à réflexion..(pour la petite histoire, je suis ingénieur en télécom donc aux première loges…) Ce qui fut le cas, puisque l’auteur met le doigt avec beaucoup de pertinence sur les avantages mais aussi sur les inconvénients du mail. Il nous apprend qu’un employé reçoit en moyenne 60 à 80 mails par jours, ce qui lui prend une bonne partie de la journée… Et l’auteur de s’interroger, à juste titre, sur le côté chronophage de cette activité, mais aussi sur les conséquences sociales qui en découlent. Le sujet est de ce point de vue fort bien développé, de façon méthodique et assez analytique…

L'empire du mailJe déplore la réduction de point de vue au milieu professionnel, réduction encore accentuée par le fait qu’il est davantage question du travail des cadres et non de l’employé moyen, lequel est loin d’être débordé – sauf pour ceux qui sont en charge de la communication. Il existe, en outre, des logiciels qui facilitent grandement le travail, avec des cases à cocher, des réponses types et des systèmes de classement automatiques et de référencement des expéditeurs. Tout n’est donc pas si compliqué. Le débat est un rien dépassé, au vu des techniques actuelles. Enfin, n’oublions pas qu’avant une entreprise devait engager des standardistes et gérer des call-centers.Les dialogues par téléphone étaient chronophages et pas forcément plus agréables… Aujourd’hui la technologie a grandement réduit les coûts et les moyens humains nécessaires. Tout n’est donc pas si morose, mais l’essentiel est d’adopter les moyens nécessaires. Il est bien regrettable que ceci se fasse souvent au détriment de l’humain, comme le souligne l’auteur à juste titre, mais l’humain est rarement au centre des débats…

Enfin, on aurait aimé que l’ouvrage soit nourri de plus d’anecdotes comme il en existe tant, et que le sujet soit plus étayé et plus documenté. Peu de citations, peu de références. Ce n’est pas un livre grand public mais ce n’est pas non plus un essai de haut niveau. Mon verdict est donc plutôt réservé…

L’empire du mail – Jean Grimaldi d’Esdra

Date de parution : 1/05/2017  
Article publié par Yves Rogne le 3 juin 2017 dans la catégorie vin de table

Facebook Twitter Netvibes Mail

Les commentaires ne sont plus possibles pour cet article...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne