Premier Grand Cru Classé

Larmes de combat – Brigitte Bardot

« Je veux remettre à plat le sens de mon combat et rappeler toujours et encore la place qui doit être rendue aux animaux. Ils m’ont sauvée, dans quelle mesure je les sauve moi ? »

L’humain a donc atteint le paroxysme sur l’échelle de la cruauté et l’ignominie… Nous voilà dans un monde sans foi ni loi, dénué de la moindre sensibilité. Combien de consciences à remuer, de cœurs à bousculer, d’hommes à remettre sur le droit chemin ? Aujourd’hui, la nature est dévastée, la cause animale est bafouée, des races d’animaux disparaissent sous le joug de la race humaine abjecte et destructrice. La pollution s’étend de plus en plus allant jusqu’à dévaster les forêts, les océans, laissant les animaux sans ressources. Ainsi, l’homme détruit à tout va pour entretenir son ego démesuré et fait souffrir les animaux pour satisfaire sa perversité…

Larmes de combatC’est ce que dénonce la grande Dame du cinéma, devenue l’immense protectrice des animaux. Dans ce manifeste, elle nous parle des combats de sa vie, et sans doute celui-ci sera-t-il le dernier puisque la merveilleuse Dame a 83 ans.

Ainsi, elle fait le compte à rebours de ces décennies de combats qu’elle a menés avec force et courage. Avec beaucoup d’humilité, elle livre et dévoile le pan de sa vie après sa rupture avec le cinéma pour se consacrer désormais au bien-être des animaux. À travers de nombreuses réflexions autour de la cause animale, la place de celui-ci auprès de l’homme et de la relation qu’il entretient avec les animaux. Elle se rebelle une fois encore devant l’injustice qui leur est faite, la cruauté et le sadisme dont ils font l’objet.

Au fil des pages, elle nous relate ses engagements pour les animaux, ses batailles, de défaites en victoires. Mais elle entoure ses lignes d’espoir et nous livre en filigrane toute la douceur et la plénitude que lui confère le royaume animal.

J’ai tardé à donner mon modeste avis sur ce livre magnifique déjà paru en 2018, profitant de sa sortie en livre de poche en janvier 2019. Je conseille vivement cette lecture à tous ceux qui, comme moi, sont résolument opposés à la souffrance animale, à tous ceux qui comme moi sont des militants acharnés pour que cesse l’exploitation des animaux quelle qu’elle soit, pour tous ceux qui, comme moi, abhorrent les cirques, les zoos et tous ces antres d’enfer, les divertissements insensés et cruels, tels les corridas, aussi et bien entendu l’expérimentation animale…

Et pour remuer les consciences, si tant est que certains humains en aient une…

« Ce livre, ces Larmes de combat, serait donc mon legs. Ce texte testamentaire portera à jamais ma conviction, mon abattement et mes espérances. .. . En cette Sainte-Brigitte, j’ai donc compris qu’un jour, pas si lointain peut-être, là où je serai, je sentirai ce souffle de vie pour lequel j’ai lutté toute mon existence. Un souffle vivifiant, puissant et novateur. Un souffle invincible venir de celles et de ceux qui parviendront à ouvrir à jamais les grilles de ce monde immenses de rêves et de douleurs muettes qu’est l’animalité. Mon passage sur terre n’aura donc pas été vain. Et mon âme sera enfin en paix »

Larmes de combat, de Brigitte Bardot, éd. Plon

Date de parution : 25/1/2018  
Article publié par Catherine le 5 mai 2019 dans la catégorie Premier Grand Cru Classé

Facebook Twitter Netvibes Mail


Ajouter un mot...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne