Cru bourgeois

Fille – Camille Laurens

« C’est une fille » avait-on annoncé aux parents avec enthousiasme… En 1959 naissait Laurence dans cette famille bourgeoise de Rouen. Un père médecin et une mère au foyer lui font comprendre rapidement que les filles n’occupent pas la même place dans la société, que quoi qu’elles fassent, elles demeureront toujours inférieures à la gent masculine. Et cette vision des choses va perdurer à l’école, au cours de danse, à la bibliothèque, partout les garçons s’inscrivent en modèles dominants. Laurence grandit avec sa sœur et lorsque l’on interroge leur père pour savoir s’il a des enfants, il répond d’un ton méprisant que oui il a deux filles mais c’eût été plus rassurant d’avoir un fils plutôt que deux garces… Ite missa est…

Peu à peu Laurence Barraqué se désole d’être affublée de quolibets, de propos injurieux et se demande comment tracer son chemin sous le joug du pouvoir masculin qui la rabaisse au rang des êtres fragiles et sans avenir. Elle s’accroche, s’acharne tant bien que mal même si l’épée de Damoclès toujours présente lui fait de l’ombre.

FillePas facile dans les années 60 que de se faire une place dans un monde où l’homme brille et s’impose. En 1990, Laurence est mère à son tour, d’une fille, à qui elle doit apprendre à se frayer une trajectoire dans les méandres d’une société qui dénigre la femme et lui impose de se battre contre des moulins à vent sans espérer la reconnaissance et le respect, même si à cette époque on sent poindre déjà un changement quant à la condition féminine.

L’auteure dessine avec beaucoup de délicatesse le portrait bafoué des femmes à l’aube des années 60 et les renversements intervenus jusqu’à ce jour.

J’ai regretté que le roman traite essentiellement de cette thématique, donnant à celui-ci un caractère un peu braqué contre l’homme dans l’absolu, même si l’on conçoit que nous sommes à mille lieues de l’esprit étriqué des années 60. Ne nous bornons pas à camper sur les idées véhiculées par ces années de transition, mais accrochons-nous à celles qu’aujourd’hui, l’homme et la femme sont complémentaires à bien des égards…

Fille, de Camille Laurens, éd. Gallimard

Date de parution : 20/8/2020  
Article publié par Catherine le 4 août 2020 dans la catégorie Cru bourgeois

Consulter tous les articles sur Camille Laurens (3)

Facebook Twitter Netvibes Mail

Un petit mot

Tavernier
Le 4 Août 2020 à 12:55:03

Tout cela semble quelque peu encombré de clichés, d’après cette chronique bien rédigée…



 

Ajouter un mot...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne