Grand vin

Journal amoureux – Benoîte Groult et Paul Guimard

Il fallait le faire… Publier en 2021 un journal écrit en 1959, qui couvre la période 1951-1953. Le journal intime de deux amoureux, et pas n’importe lesquels. Paul Guimard voulait aider sa femme, Benoîte Groult, à se lancer dans l’écriture. Il relève le défi et celui-ci est concluant : cet écrit est resplendissant. Paul Guimard parle avec tant d’emphase de celle qui partage sa vie. Humour, phrases volubiles c’est elle, bien elle, Benoîte Groult.

Alors qu’est-ce qu’on peut bien faire de sa vie quand on pas d’activités professionnelles ? On épouse, on fait des enfants, on assume son rôle de mère de famille, tant bien que mal, et un quotidien sans anicroche. Le couple est solide bien que naissent parfois quelques infidélités. L’on aime ailleurs, mais discrètement.

Journal amoureuxJ’ai été surprise d’apprendre que Benoîte Groult a découvert tardivement le plaisir de l’écriture et pris le train en marche, alors que son époux était déjà coutumier de l’exercice périlleux de coucher sur papier ce que sa plume avait de prolixe puisqu’il était journaliste – ils l’étaient tous deux d’ailleurs mais Benoîte Groult n’exerçait pas – et l’auteur du très beau roman « Les choses de la vie », qui sera adapté au cinéma et interprété par Michel Piccoli et la délicieuse Romy Schneider. Mais qu’avait-elle de richesses jamais révélées ? Paul Guimard a cru en elle, intimement convaincu par le talent indéniable de cette épouse indomptable et rebelle que le destin avait mis sur sa route. Ils se lancent tout de go dans un journal à quatre mains qui parle de leur couple, des journées qu’il leur inspire.

D’abord, chacun griffonne de son côté, sans manquer de jeter un petit coup d’œil furtif sur ce que l’autre dévoile. Ils relatent ainsi leurs émois, leurs défaillances, tout ce que leur relation leur apporte au quotidien, tout ce que l’un et l’autre nourrissent dans la relation de couple. Ils écrivent au lit sur ce que leur inspire la journée basée sur l’état de leur relation, l’un à part de l’autre, d’abord, puis l’un avec l’autre.

En conclusion : voici un journal ingénieux, tantôt jubilatoire, tantôt cruel, issu d’une plume magistrale… Aussi, le constat indéniable d’écrivains talentueux couronnés de gloire et de nombreux succès…

À lire, non pour découvrir quelques pans de la vie intime d’un couple de renom mais bien pour savourer le chassé-croisé de deux plumes amoureuses et envolées…

Journal amoureux de Benoîte Groult et Paul Guimard, préface de Blandine de Caunes

Date de parution : 24 mars 2021  
Article publié par Catherine le 26 juin 2021 dans la catégorie Grand vin

Consulter tous les articles sur Benoîte Groult (2)

Facebook Twitter Netvibes Mail


Ajouter un mot...

 

Blog de littérature. Critiques, extraits, avis sur les livres…

Dessin de Jordi Viusà. Conçu par Noann Lyne